Effet papillon

Publié le

Effet papillon

Un joli papillon, aux ailes blanches bordées de brun volète légèrement, emporté par le vent.

Qu’il est aérien ! Il se pose sur une feuille puis sur un rudbeckia jaune et je reste un instant à l’admirer.

Je ne l’avais encore jamais observé dans mon jardin.

Effet papillon

Oh, un deuxième papillon, puis un troisième, puis une dizaine, … une centaine !

En voilà une nuée dans les framboisiers, sur les figues mûres.

Effet papillon

Mais qu’arrive-t-il ?

En fait, il s’agit d’un papillon venu du bout du monde, considéré comme parasite. Il ravage les bosquets, les haies, les collines de buis.

Quoi, c’est ce petit insecte qui fait peur aux jardiniers ? Comment est-ce possible ?

Sa chenille dévore les feuilles, et laisse les buis jaunis, exsangues. Et elle fait trembler tous les jardins « à la française ».

Effet papillonEffet papillon

Mais avez-vous bien regardé ? Au milieu des branches desséchées, l’espoir renait, et quelques petites feuilles d’un vert bien tendre apparaissent. Pourront-elles résister à l’appétit de la prochaine génération ?

Effet papillon

Pour en savoir plus :

La pyrale du buis est un papillon nocturne de 36 à 44 mm d'envergure, aux ailes blanc et marron dont les reflets dorés ou irisés permettent de le distinguer d'autres papillons de nuit présents en France.

La femelle pond ses œufs sur la face inférieure des feuilles de buis. Les chenilles de pyrale du buis sont vert clair ornées de stries vert foncé, avec des verrues noires ; la tête est noire et luisante.  Elles mesurent 35 à 40 mm au dernier stade de leur développement, juste avant la nymphose ("transformation" de la chenille en chrysalide).

Les vols de papillons de pyrale du buis s'observent entre juin et octobre. 2 à 3 générations se succèdent dans l'année, avec des pics de vols (et donc de pontes) en juin/juillet, puis en septembre. Cependant, c'est dès le mois de mars que les attaques de chenilles ont lieu, car la dernière génération passe l'hiver dans des cocons, sur la plante, et les chenilles en émergent en mars : les dégâts s'observent donc dès le début du printemps.

Les amateurs de jardins à la française et de topiaires ont du souci à faire car la pyrale gagne du terrain en France depuis 2008 (voire 2005 selon certaines observations). Venue d'Asie, Cydalima perspectalis est une espèce invasive. Elle n'a en Europe aucun prédateur naturel, et ses populations s'y développent donc de manière inquiétante. Ce lépidoptère redoutable est actuellement présent dans la quasi-totalité de nos régions.

(d'après un document Gerbeaud.com)

Effet papillonEffet papillon
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Eve 09/09/2016 07:54

Les buis sont décimés en Provence, et il est difficile de croire qu'un animal si petit et joli puisse faire autant de ravages. Peut-être une conséquence du changement climatique. L'Homme est-il capable de dominer la Nature ? Pas sûr... Mais pourtant, la nature elle-même se régule en fonction de ses besoins. Les scientifiques pensent que le "phénomène" s'éteindra tout seul, faute de nourriture.

Marie 08/09/2016 22:05

Et oui, c'est un beau sujet de réflexion, quand la beauté de la nature et des papillons vire à l'extrême et devient horrible et intenable... C'est vraiment ce qui se passe en ce moment, et cela peut générer une peur de tous les papillons, c'est dommage... !