Bestioles !

Publié le

Bestioles !

«  La petite bête qui monte… » guili guili… Oh ces grosses mains posées sur les jambes du bébé et les doigts immenses qui chatouillent et provoquent les éclats de rire ravis de l’enfant.
Mais, de quelle jolie bébête s’agit-il ?

Un petit chat ? Trop gros. Un chien ? Non, il jappe trop fort. Un hamster ou un cochon d’Inde ? Vous n’y pensez pas. Une poule ou un canard ? Pas à l’intérieur… Un rat ? Oh non, ils sont sales et répugnants. Une araignée ? J’ai trop peur…
Alors de quelle bébête parlez-vous ? Ah, je vois, un rampant, une limace ? Beurk, elles sont dégoûtantes.
Le choix se rétrécit. Une bête gentille, rigolote, câline, et qui escalade ?
Voyons !  Un papillon ? Trop fragile… Certainement pas un insecte, pouah quelle horreur…

 J’ai trouvé : une coccinelle ! C’est cela.

Bestioles !

Pourtant, nous avions éliminé les insectes, il me semble. Ah oui, la bête à bon Dieu n’est effectivement pas un insecte comme les autres. C’est elle qui s’envole gentiment pour nous promettre une belle météo le dimanche. Pourtant, elle est carnivore, une vraie tueuse. Et elle vole…Comme les mouches ? Non, non, comme une…coccinelle !
Çà c’est une gentille bébête acceptable. Elle est jolie, et attirante. Tiens donc.
Quand l’enfant grandit, on chasse tout ce qui voltige ou rampe autour de lui : mouches, moustiques, guêpes et abeilles, chenilles, punaises, et tout ce qui pique, qui est  sale  ou dangereux. Il apprend qu’il ne faut pas toucher les fourmis, et surtout pas les escargots et autres vers de terre car ils sont repoussants. Halte là, ne t’approche pas du crapaud baveux…

Lorsque j’ai commencé à jardiner, je me suis trouvée en présence d’un univers hostile avec tout ce qui bouge, frémit, marche, vole et bourdonne. Et sur les revues, de nombreux articles nous donnent des conseils « éclairés » afin d’éradiquer tous ces destructeurs, ces nuisibles, toutes ces affreuses bestioles. Il faut un jardin « propre » et net !  Mais en regardant sur les produits « miracle », j’ai vu tant de noms barbares… Si j’essayais de voir ce qui se passe sans mon intervention ? Après tout, la nature existe depuis bien plus longtemps que moi, et elle ne se porte pas si mal toute seule !

Et dans une bordure, j’ai aperçu un petit je-ne-sais-quoi qui se dandine, qui descend et se déplace sur le carrelage. Oh, comme c’est beau. Clic clac, une photo, et des choses extraordinaires apparaissent sur l’écran.

Bestioles !

 Couleurs, formes… J’ai commencé peu à peu à découvrir un monde fabuleux. Les bestioles ont de beaux yeux, des ailes somptueuses, des rayures, des stries, des points, des pattes fines ou dodues. Tout un univers magique, et chaque nouvelle rencontre est un bonheur. (Sauf encore pour les moustiques je dois le dire. Ils m’aiment beaucoup, même un peu trop, et en plus je n’arrive pas à leur tirer le portrait).

Bestioles !
Bestioles !
Bestioles !

La mante religieuse est presque invisible, tout de vert vêtue, dissimulée dans le feuillage. Elle avance prudemment, élégamment, et pose sa patte fine de danseuse. En avez-vous déjà vu une toute blanche ?

Nous avons souvent très peur des araignées. Et pourtant, dans les framboisiers celle-ci est rayée comme une guêpe, suspendue à sa toile, œuvre d’art en spirale.

Bestioles !

En Provence nous avons droit au concert assourdissant des cigales, signe de la chaleur estivale.

Bestioles !

Et tous les jardiniers savent que les abeilles sont indispensables et qu’il faut les protéger.

Bestioles !

Mais savez-vous qu’il y a beaucoup de pollinisateurs ? Les coléoptères « cuirassés » qui ont des élytres protégeant leurs ailes  (comme les scarabées, coccinelles, hannetons), les lépidoptères (papillons de jour et de nuit), les hyménoptères comprenant plus de 100.000 espèces (abeilles, guêpes, bourdons, fourmis) et les diptères ayant une paire d’ailes et plus de 150.000 espèces (mouches, moustiques).

Difficile de s’y retrouver dans tout cela. Et quelques bestioles brouillent les pistes, en se camouflant et en se déguisant comme des guêpes rayées ou des feuilles…

Bestioles !
Bestioles !
Bestioles !
Bestioles !

Regardez toute cette richesse de la nature, admirez la variété et la perfection de toutes ces « bestioles ».

Et comme elles sont innombrables, mon prochain article Flash PPP vous permettra de voir encore une petite merveille

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 21/09/2017 21:48

Quel joli texte et et les photos magnifiques. Merci
Martine

Eve 22/09/2017 16:13

Photos prises dans le jardin, juste à côté de nous ....La contemplation a du bon !

Marie 17/09/2017 21:36

Bouh la la plein de petite bébêtes... Je deviens de plus en plus campagnarde, la plupart ne me font plus peur... Bon ok encore les araignées j'avoue mais ça c'est compliqué... !
Par contre, je peux peut-être t'aider pour les photos de moustiques, comme ils sont fous de moi, ils restent souvent bien longtemps à poser sur ma peau... Je suis sûre qu'on les verrait presque se régaler en zoomant :)

Eve 22/09/2017 16:12

Donc j'attends une jolie photo de moustique en gros plan pour un prochain flash ?

Bea 14/09/2017 18:35

D'habitude je loue les mots...cette fois-ci je suis encore plus éblouie par la beauté des photos! Merci!

Tatitoun 13/09/2017 16:52

Quelle magnifique patience pour la prise de ces photos garnies d'insectes et bestioles en tout genre !!!
Un régal ! Merci Crismaligne...

Eve 14/09/2017 15:34

Jardiner m'apprend la patience... et chaque instant est unique !