Perle Bleue

Publié le

Perle Bleue

« Petite larme deviendra grande » raconte Mémé Nuage aux gouttes transparentes blotties dans son giron cotonneux.
Perle Bleue ne perd pas une miette des contes merveilleux qu’elle écoute chaque soir et l’univers lui semble immense, démesuré, inquiétant. Il y a tant de choses à découvrir qu’elle se prend de vertige lorsqu’elle se penche. Ses copains se moquent d’elle, ils ont hâte de d’être assez grands pour partir à l’aventure. Ils rêvent déjà de se battre contre les éléments déchaînés.

Perle Bleue préférerait rester toute petite, une larme minuscule confortablement installée dans le gros cumulus douillet. Pourtant, elle sait qu’un jour elle devra s’en aller.

Perle Bleue

Son ami Nuage Bleuté tente de la réconforter. « Si tu veux, tu partiras avec moi. »
Mais Perle est inquiète. « Toi aussi, tu es petit. »

Mais il insiste : « A nous deux, nous serons plus forts pour affronter l’adversité ».
Lorsque le soleil les chatouille après une nuit froide, Nimbus les réveille doucement. « C’est à votre tour les enfants. Bon voyage ! » Et d’un coup léger sur les brumes étirées, il secoue les gouttelettes qui s’envolent dans l’atmosphère.
Perle Bleue s’affole, mais Nuage Bleuté la rejoint et elle se pose délicatement sur sa tête.
« Oh, regarde comme c’est joli,  cette grosse boule bleue. Qu’est-ce donc ? »
« Je crois qu’on l’appelle la Terre ».

« On va la visiter »

Perle Bleue

Nuage Bleuté navigue avec plaisir et il se laisse porter par les courants d’air et la brise, au milieu d’autres nuages gris et blancs.
Les deux amis s’approchent et s’émerveillent de tant de beauté. Ils traversent les océans, et les forêts, glissent le long des fleuves.

En s’approchant de la montagne, ils croisent de gros Altostratus qui laissent tomber leurs gouttes livides en flocons laiteux.
L’un d’entre eux interpelle Perle Bleue : « Tu as vu, j’ai mis un joli manteau et je suis devenu énorme. »
« Que tu es beau ! »
« Je vais me poser sur ce chardon pour lui faire un chapeau haut de forme. »

Perle Bleue

Puis, leur escapade les conduit au-dessus de lumières. Des milliers de points  jaunes et rouges étincellent au milieu des maisons et des immeubles et des petits animaux pressés s’agitent dans tous les sens.
Perle Bleue s’extasie : « Il y a un ciel étoilé ici aussi. »

« Non, je crois que cela s’appelle la ville. Souviens-toi, Mémé nous parlait des humains, qui passent quelquefois dans le ciel avec des monstres. Il faut se méfier d’eux ».
« Mais je voudrais voir de plus près, cela a l’air très joli
» .
Quelques virevoltes, et un  looping en rase-mottes près d’une grande place avec une fontaine.
« C’est drôle, il y a des gouttes comme moi, mais certaines sont solides »
« Et on a très froid » commente un glaçon

Perle Bleue

«Mais que vous est-il arrivé ? » 
« Nous nous amusions à tourner dans la roue et à sortir dans le toboggan qui crache l’eau pour asperger les passants. Et d’un coup, la nuit a tout obscurci, et nous sommes gelés »
« Moi aussi, je vais geler si nous restons ici » gémit Perle Bleue. Nuage Bleuté est lui aussi tout engourdi, et il a bien des difficultés à reprendre de l’altitude.

Un peu de repos à la clarté de la lune pour reprendre des forces. Ils s’endorment paisiblement avant de se sentir malmenés, bousculés, ballotés. Des éclairs jaillissent, le vent tourbillonne, le tonnerre gronde, l’orage les surprend. Nuage Bleuté, chahuté par une bourrasque violente se retrouve à l’envers et Perle Bleue est précipitée tête la première dans le vide.
Terrorisée, elle crie et ferme les yeux. Puis sa course se ralentit, elle entend des éclats bruyants de joie. Elle ouvre un œil et aperçoit de nombreux amis, ravis de cette descente rapide.

Perle Bleue

Les milliers de gouttes se déposent sur le sol, dans l’herbe de la pelouse.

Perle Bleue

Perle Bleue, quant à elle, avec des amies, dessine un feston en arabesque créant un bijou éphémère et translucide dans une toile d’araignée sur la rambarde d’un pont.

Perle Bleue

 Le jour point à l’horizon, et le soleil se mire dans les gouttelettes emprisonnées. Perle Bleue sent sa chaleur qui la réchauffe. Il fait bientôt trop chaud, elle transpire, se met à  maigrir, dégouliner. Elle s’évapore lentement, prend de la hauteur, s’échappe, monte, grimpe puis sent à nouveau sa forme ronde réapparaître. Elle est aspirée par Cumulus et se retrouve dans son gilet boursouflé.

Timidement, elle l’interroge.
« Avez-vous vu mon ami Nuage Bleuté ? Nous avons été séparés la nuit dernière et j’ai peur qu’il ait été disloqué pendant la tempête. »
Mais avec un grand sourire jovial, Cumulus lui explique : « C’est vrai qu’il a eu peur ton copain. Il est si petit qu’il a fait des pirouettes et ne savait plus où il était. Alors il est venu avec nous à l’infirmerie des nuages pour une remise en forme et se faire défroisser les ailes. Il était en piteux état, mais il va mieux maintenant. Il t’attend. Tout droit, là-bas, après le troisième Cirrus. »

Perle Bleue a enfin retrouvé son ami, et depuis, elle vit sur son petit nuage !

Perle Bleue
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie CORNET 20/03/2018 22:33

Ton histoire est tellement belle... J'ai adoré lire les aventures de Perle Bleue et de Nuage Bleuté ! Je me plaindrai un peu moins les prochains jours de pluie en pensant que Perle Bleue et ses copains s'amusent bien !!

Teresa SANCHEZ 11/03/2018 19:46

Quelle belle histoire......J'ai été transportée pendant quelques instants !!
Merci, Eve, de m'avoir permis cette petite escapade dans le ciel...et la terre avec perle bleue.

Eve 13/03/2018 18:01

Le cycle de l'eau... Pourvu que perle Bleue soit toujours aussi pure !