Le Petit Grain de Sable

Publié le

Le Petit Grain de Sable

Ce matin la plage a des humeurs chagrines. L’orage de la nuit a laissé ses traces d’une brume s’étirant en traînées blanchâtres dans le ciel humide. Les  algues dégoulinent et s’égouttent sur les rochers remplis de minuscules flaques d’eau salée.
Tout trempé et les yeux encore mousseux de l’écume des vagues, un petit grain de sable s’ébroue en grelottant. Il avait commencé sa vie au fond de l’océan, tranquillement posé dans les profondeurs calmes. Et la tempête l’a bousculé, secoué dans les rouleaux tumultueux, puis emporté brutalement dans le ressac. Il s’était enfin posé sur une pierre du rivage, abandonné par les flots.

Le Petit Grain de Sable

Le soleil le sèche peu à peu, le réchauffe et il s’étire avec plaisir. Que c’est drôle. Il n’en avait jusqu’alors perçu les rayons lumineux qu’à travers le filtre de l’eau tiédie qui le berçait. Et maintenant il percevait crûment sa chaleur.
Il entend des sonorités nouvelles, qui lui paraissent pourtant familières. Des éclats de notes variées, aigües ou graves puis des bruits étranges aux intonations tristes ou joyeuses, saccadées, fusent et se mêlent dans un brouhaha diffus.

Petit Grain  peut enfin poser son regard avec curiosité autour de lui et un spectacle grandiose s’offre à lui. Il n’est pas seul, des milliers de petits grains sont sagement posés à côté de lui.

Le Petit Grain de Sable

Il entend une voix douce qui lui parle :
« Ça y est mon tout petit, tu t’éveilles enfin ! J’étais bien inquiète pour toi après ton amerrissage délicat sur mon ventre. »
Surpris et charmé, il voit la pierre qui l’a accueilli et qui lui sourit.

« Oh oui, merci. Que c’est beau chez vous ! »
« C’est également chez toi, tu sais. Nous faisons partie du même paysage. »
« Mais je ne vous ressemble pas… »
« Certes non. Quoique ! Peut-être dans une autre vie as-tu été comme moi avant de te détacher et te dissoudre dans la mer … »
Cette hypothèse lui semble vraiment farfelue et improbable. Mais il ne veut pas vexer son amie qui a été si gentille avec lui.

« Mon petit, n’oublie jamais ce que je vais te dire. Il y a beaucoup d’autres petits grains de sable, et ils semblent être exactement comme toi. Mais malgré tout, tu es unique. Chacun a sa forme, sa couleur, sa personnalité. Anguleux, ou lisse, beige, marron, blanc. Et chacun est nécessaire. »

« Mais je suis minuscule. Alors comment puis-je être si important ? »
« D’abord, car un seul petit grain de sable peut changer le monde s’il est bien à sa place. Il peut gêner même les monstres les plus gros. »

« Ah ! »
Petit Grain gonfle un peu le torse.
« Et regarde. Vois-tu tes amis ? Lorsque vous êtes tous ensemble, vous créez une plage magnifique. Les humains posent leurs pieds sur vous et impriment leurs pas comme des œuvres d’art éphémères.  Lorsque le soir tombe, vous resplendissez et transformez ces lieux en toile d’or.»

Le Petit Grain de Sable
Le Petit Grain de Sable

Les drôles de formes qui gesticulent bruyamment sont donc des humains. Qu’ils sont bizarres.  Petit Grain aimerait bien les voir de plus près et il se penche un peu.
« Attention Petit ! Ne tombe pas. Tu pourrais finir dans un bocal fermé sur une étagère et tu perdrais tes couleurs et ton odeur iodée. »

Décidément, Petit  Grain ne comprend rien à ce discours. Mais il n’a pas le temps de demander des explications. Un coup de serviette l’arrache à son rocher. Il s’envole dans une bourrasque, s’écrase sous une espadrille.
Hop, c’est parti. Le voilà qui voyage, coincé dans les replis de la semelle, au milieu des autres grains qui le regardent passer. Puis dans un tapis bien doux de brins verts qui lui chatouillent les narines. Une petite voix rieuse  l’accompagne. Il saute, tressaute… et se pose enfin près d’une jolie dame avec un chapeau parfumé de pétales blancs entourant son visage jaune vif.

« Secoue tes pieds et tes chaussures, voyons ! Tu ne peux pas rentrer ainsi à la maison… » dit une voix grave près de lui.
Et Petit Grain se retrouve dans l’herbe.

« Oh, comme ce grain de sable est mignon. Papa, regarde comme il brille. Je peux le garder ? »

Le Petit Grain de Sable

Une petite main attrape délicatement Petit Grain et l’observe de près.

« Non, il sera mieux ici que chez nous. Sa place est sur la plage.

Chaque Petit Grain est essentiel pour que notre planète soit belle. »

 

Peinture à l'acrylique.

Peinture à l'acrylique.

Ps : photos tirées du site de Marie. Vous pouvez les retrouver dans la rubrique "Hammamet" et en découvrir d'autres.. Pour cela, cliquez sur le lien à droite de votre écran "Les photos de Marie."

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 31/07/2018 10:21

Quelle belle histoire qui nous rappelle l'essentiel, nous sommes tous uniques et avons tous notre histoire à écrire au milieu des autres grains de sable...
Et bravo pour la jolie peinture...

Eve 31/07/2018 10:30

Alors, toi, si joli petit grain de sable, épanouis toi et découvre le monde comme tu l'aimes...

Nathalie 22/07/2018 21:15

Très mignon ! Merci pour cette jolie histoire :-)