Lire et Délire

Publié le

Lire et Délire

Les vacances arrivent enfin. A moi les longues journées qui n’en finissent pas de s’étirer dans la chaleur estivale.
Mademoiselle débarque avec ses bagages. Sa lourde valise semble lestée de plomb.

« Tu as amené ta batterie de cuisine ou ton matériel de bricolage ? »
« Mais non, voyons. J’ai enfin du temps pour lire. Et de nombreux ouvrages me tentent. Il faut que je m’y mette mais je n’ai pas pu choisir. Alors je les ai tous emmenés. Bah, en une semaine je devrai presque réussir à les parcourir ! »

« Tu devrais commencer de suite alors… »
« Moqueuse ! Tu te rends compte ? Onze mois d’attente !... Et des rêves de repos, de calme. Tout sera parfait, tout baignera dans un état de sérénité digne des grands maîtres du yoga ! »
« Si tu veux ! Mais je te trouve un peu utopiste. »

Mademoiselle ne s’en laisse pas compter. Tout sera pour le mieux dans le meilleur des mondes. Ce sera merveilleux de lire tôt le matin dans son lit, ou dans le jardin au milieu des fleurs et des papillons, bercée par le chant des oiseaux, et aussi le soir lorsque peu à peu le soleil disparait derrière la colline.

Lire et DélireLire et Délire

«  Ce soir, nous sommes invités chez des amis. Ils sont ravis que tu sois là. C’est chouette. »
Effectivement, ce fut un moment bien agréable. Un bain, puis un pique-nique dans l’herbe pour inaugurer leur nouvelle maison.  Et une bonne nuit réparatrice, suivie d’une grasse matinée.
Qu’il est doux le matin de prendre tout son temps et de traîner tranquillement. Un petit déjeuner copieux, des mots croisés… et déjà les cigales s’activent bruyamment.

«  Il y a le marché au village. Tu viens ? »
« Oh oui, bien sûr. »

Des légumes colorés, des abricots, du pain garnissent bientôt nos paniers. De quoi assurer quelques repas succulents.
« Je vais t’aider à préparer tout cela »

Epluchage, découpe, cuisson. Une ratatouille odorante mijote. Puis une magnifique salade de tomates juteuses décorée d’un brin de basilic complète notre menu provençal.
«  Regarde ! Dans le champ voisin, il y a une haie de petites prunes sauvages ! Nous pourrions faire de la confiture ? »

Les pots couleur de miel garniront les étagères.
Enfin, l’heure de la sieste. Mademoiselle s’étend avec plaisir sur le transat. Un grand chapeau la protège du soleil. Il fait chaud. Un livre précieux a été extirpé de sa valise-bibliothèque. Elle peut enfin découvrir le premier chapitre.  Quelques instants plus tard, le livre a glissé de ses mains et elle dort profondément.

Lire et DélireLire et Délire

Demain, ce sera mieux. Rien au programme !
«  Ah si, j’oubliais ! J’ai des places pour un superbe spectacle en nocturne, et une visite du vieux village avant. »

Et quelques courses quand même… Et… Un tour au potager pour ramasser des pommes de terre, cueillir les framboises, semer des petits pois, arroser…

La semaine est passée si vite ! Mademoiselle fait ses bagages. Elle a repris son livre dans sa valise.

Onze mois d’attente …

Lire et Délire
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 31/07/2018 10:27

Toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite bien entendu... :)

Eve 31/07/2018 11:18

Exactement. Je ne vois d'ailleurs pas qui aurait pu m'inspirer ce texte ... :)

Corinne 27/07/2018 15:01

Oh, je me sens moins seule après cette jolie lecture!
4 livres dans la valise mais un seul de lu en 15 jours!!! Tout de même, un peu de culpabilité! L'année dernière, j'en avais quand même lu 10!!! Ah oui, mais l'été dernier je suis restée clouée au lit pendant 2 mois...... alors que cette année que de belles ballades et de bons moments!
Alors finalement, la lecture l'hiver au coin du feu, sous un plaid, avec une bonne tasse de thé, c'est une jolie perspective aussi!
Belles vacances à toi Evelyne et à tous les autres aussi bien sur!

Eve 29/07/2018 10:44

Tu as vraiment raison de profiter de l'été pour découvrir une région, te promener, respirer, rencontrer du monde.... C'est le signe que cette année tu as pu marcher et apprécier tes vacances. Pas de culpabilité, c'est tellement important de sortir lorsqu'on peut le faire. Merci pour tes jolies photos qui alimentent mon blog...

Fr 27/07/2018 13:55

Ne te rejouis pas trop pour le temps de la retraite, Evelyne..nous sommes occupés du matin au soir !
Mais la lecture a sa place quand mĕme...
Bonnes vacances.

Eve 29/07/2018 10:45

Et hier soir j'ai enfin ouvert mon livre... pour quelques pages...