Conversation avec un canard.

Publié le par Eve

Conversation avec un canard.

Emmitouflée dans mon grand manteau sombre en laine, des bottes fourrées, une écharpe noire douillette et un bonnet foncé bien chaud, je ressemble à un spationaute en mission spéciale sur une planète lointaine… Ainsi équipée, je peux m’aventurer incognito. Même les oiseaux du jardin ne pourront me reconnaître !
D’ailleurs, au bout du chemin, près du petit étang embrumé, je ne dérange personne. Ni le castor qui vaque à sa construction, ni le héron posé sur un arbre effeuillé. Je m’adosse au tronc d’un saule, et ne bouge plus pour observer et apprécier le calme du matin.

Une conversation animée parvient jusqu’à moi, mais je ne peux pas apercevoir les protagonistes dissimulés par les roseaux.
« Quel froidure ce matin, mon bon monsieur. »

« Tu as raison. Un vrai froid de canard. Brr… ». Le ton est un peu ironique.
La réponse fuse. « Oh, mais attention, tu as vu à qui tu t’adresses ? »
« Oui, mon canard ! Tiens, cela te va bien…Et en plus, c’est gentil de ma part. »
« Moi, je n’en suis pas convaincu. Je pense surtout que tu te moques de moi. »

Et dans un bruissement d’herbe, Coin-coin tourne le dos à son interlocuteur.

Conversation avec un canard.

« Quelle susceptibilité ! Allez, reviens au lieu de te dandiner. Oh, c’est drôle. Tu marches comme un canard quand tu es en colère. »
« Mais, tu ne vois pas que je suis un canard ! Je marche toujours de cette façon. »

« Alors, c’est plus grave encore. Quel manque d’élégance… »

Cette fois, Coin-coin est fâché et je m’interdis ici de traduire ses propos.
Le cygne, hilare, en devient rose et secoue ses grandes ailes. Le colvert essaie de lui faire entendre raison.

« Même le cinéma a trouvé ma famille géniale. Depuis des années, nous enchantons petits et grands. »
« Ah oui. Avec cet emplumé coléreux. Je ne me souviens plus de son nom. »
« Donald. »

Conversation avec un canard.Conversation avec un canard.

« C’est vrai. Tant mieux alors s’il détend tout le monde avec ses grimaces. De mon côté, le noble art me fait glisser avec grâce et délicatesse dans un ballet féérique, le lac des Cygnes. »
« Super, tu fais pleurer le public. »

Conversation avec un canard.

« C’est quand même plus classe que ton dessin animé qui ne casse pas trois pattes à un canard. »
« Cause toujours, tes injures glissent comme l’eau sur les plumes d’un canard ! »

« Mais, c’est que tu fais de l’humour maintenant ! »
« Ce n’est pas une nouveauté. Tu n’as pas lu le canard du coin ce matin ? Il y a toutes les potins de la campagne et j’y cancane la gazette de la mare.» répond le colvert avec un regard malicieux.

Le cygne cette fois se sent comme une poule qui a couvé des œufs de cane et il reste coi. Pour se donner bonne contenance, il lisse ses longues plumes blanches, secoue sa tête et prend un air important.
Des couacs vigoureux viennent interrompre leur dialogue, suivis de plusieurs « plouf ». Une bande dissipée et joyeuse traverse l’étang.

Conversation avec un canard.
Conversation avec un canard.

Coin-coin, à son tour, plonge et glisse avec légèreté sur la surface de l’eau pour rejoindre Madame Cane et ses petits. Il se retourne vers la rive et salue avec un large sourire au bec.

Le cygne ne peut s’empêcher d’être attendri en regardant la jolie famille s’éloigner et accoster dans la pelouse. Ils nagent si bien…

Conversation avec un canard.
Conversation avec un canard.

Malgré mes vêtements hivernaux, je me sens trempée comme un canard. La pluie fine a réussi à s’infiltrer dans mon col. Il est temps pour moi de partir discrètement sur la pointe des bottes. Un bon café sera le bienvenu et j’y tremperai un petit canard !

Conversation avec un canard.

Pour en savoir plus :

Monsieur Cygne doit certainement oublier qu’il appartient à la même famille que Coin-coin ! Et il ne se souvient plus de l’histoire du « Vilain petit canard »… !

Du canard au cygne en passant par l’oie, la grande famille des palmipèdes

Les Canards, Oies, Bernaches , Dendrocygnes et Cygnes, Sarcelles appartiennent à l’ordre des ansériformes. Ils sont reconnaissables à leur bec muni d’un onglet corné à l’extrémité et à leurs pattes palmées.

Ils muent toutes leurs plumes de vol en même temps, ce qui les empêche de voler pendant cette période. Chez les oies et les cygnes, les mâles protègent le nid et la nichée, alors que chez les canards, les mâles abandonnent les canes.

On distingue 3 catégories de canards :

  • Les canards de surface. Ils ont les pattes au milieu du corps. Pour se nourrir, ils prennent une position atypique : croupion à la renverse, le corps à la verticale de l’eau (colverts, pilets, siffleurs, etc…).
Conversation avec un canard.
  • Les canards plongeurs. Ils ont les pattes à l’arrière du corps. Pour se nourrir, ils plongent complètement sous l’eau (harles, garrots etc …).
Conversation avec un canard.

Les canards percheurs tels que le Mandarin et le Carolin.

Conversation avec un canard.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 08/03/2019 14:09

Je n'aurais pas pensé qu'il y'avait autant d'expressions qui contenaient le mot canard ! Merci à Coin-Coin et son histoire rigolote !

VALERIE Ferrari 03/02/2019 20:44

superbes photos de palmipèdes Eve .

Eve 04/02/2019 09:35

Ce sont de bons sujets pour dessiner aussi, et ils ont des couleurs magnifiques...