Promenade Bucolique

Publié le par Eve

Promenade Bucolique

Enfin, les nuages s’écartent pour laisser place à des rayons de soleil bienvenus… Ce printemps froid nous laisse un arrière-goût hivernal. Avant que la chaleur ne vienne nous bousculer, profitons de ces moments bien agréables.
Abandonnez tout. Prenez une petite veste, et hop, nous partons vadrouiller. Quelle liberté d’enfourcher une monture docile, la route s’ouvre devant nous, quelques coups de pédale pour nous retrouver le long du fleuve.

Comment, vous n’aimez pas faire du vélo ? Qu’à cela ne tienne, aucune excuse pour rester enfermé lorsque le beau temps nous interpelle. Chaussez-vous confortablement, et vous flânerez au rythme de vos pas.
Et surtout, ouvrez bien vos yeux et vos oreilles. Il n’est pas question de rouler le nez dans le guidon, ou de marcher en regardant vos pieds. Nous sommes en exploration …

Derrière les buissons, en contrebas, des péniches sont bien tranquilles, en plein cœur de la ville, mais loin de son agitation.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Nous arrivons au parc, et tout nous attire. Par où allons-nous passer ? Un grand tour s’impose, en quittant les larges allées goudronnées, il y a trop de monde. Choisissons au contraire les petits sentiers de traverse. La pelouse se constelle de fleurettes modestes.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Dans la roseraie, nous ne savons plus par où commencer. Rosiers en buissons ou grimpant, roses éclatantes ou pâles, parfumées ou inodores, anciennes ou modernes, églantiers, roses thé. En ce mois de mai, elles sont un enchantement. Certaines portent des noms de stars, d’autres  de simples numéros, ou un titre bien poétique. Il faudrait une journée entière pour les honorer.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Chaque pas, chaque coup de pédale nous laisse entrevoir des merveilles. Une passiflore escalade un pilier et  un tapis d’orpins roses fluo s’étale à son pied, les pivoines accueillent des insectes s’enivrant de leur nectar.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Un pont en bois enjambe lestement les ruisseaux, et nous permet de découvrir les bords du lac tapissés d’iris des marais, ou de graminées légères et aériennes.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Un banc nous invite à la méditation ou au taï-chi sous un gigantesque saule pleureur, à moins que vous ne préfériez vous reposer quelques instants, déguster un goûter  ou reproduire la magie des lieux grâce à quelques crayons de couleur ou des aquarelles.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Sur les vastes pelouses, des corbeaux  se posent et je tente vainement de leur tirer le portrait. Après plusieurs tentatives infructueuses, je m’approche doucement, sans bruit, à pas lents. Enfin, l’appareil est prêt et  je suis prête au déclic… Et un bambin, trop heureux de courir dans cet espace, entre dans le champ de la photo. Clic ! J’aurai donc deux oiseaux rares…Il est d’ailleurs plus facile d’avoir les oies ou les canards en gros plan. Ils sont totalement tranquilles et indifférents à toute l’agitation autour d’eux.  Je m’en contenterai donc.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Le métier de blogueuse est dangereux, je prends des risques incroyables pour vous faire partager la jungle et les animaux sauvages prêts à me foncer dessus.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

Les arbres majestueux bougent moins. Certains se dressent fièrement, d’autres  écroulent leur ramure jusqu’au sol et cachent une petite faune affairée.

Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique
Promenade Bucolique

L’air se rafraichit un peu et il est grand temps de prendre le chemin du retour. Comment ? Vous ne voulez plus rentrer car il y a encore trop de choses à découvrir ? Nous reviendrons alors pour continuer notre visite…
A bientôt !

Promenade Bucolique
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 06/06/2019 13:25

Merci pour cette jolie balade bucolique au parc, il suffit de lever la tête et d'ouvrir les yeux pour voir la beauté qui nous entoure...

SYLVIE 26/05/2019 19:52

quelle superbe balade vous nous offrez Evelyne, vous qui savez si bien décrire et nous faire vivre, sentir, respirer tous les parfums, toutes les saveurs, voir de si petits détails.... un énorme merci pour ce partage !! si généreux pour moi... quelle douceur de voyager avec vous... c'est ça le bonheur !! je vous embrasse très fort

Eve 26/05/2019 21:54

Quelquefois, il suffit de rester dans sa ville ou son village pour voir beaucoup de choses. Et même le jardin est une source inépuisable si on prend le temps d'observer. Alors pourquoi pas quelques photos lorsque vous pourrez sortir de chez vous et ce sera à votre tour de m'emmener en voyage au pays du bonheur.