A la recherche du chat perché

Publié le par Eve

A la recherche du chat perché

Un petit être se glisse silencieusement le long de la ruelle, dévale les escaliers irréguliers, enjambe les tiges de lierre qui ont envahi le muret de pierres sèches et escalade le portillon du jardin aux herbes folles. Haletant, il se hisse sur la margelle du puits et se penche pour apercevoir les toits en contrebas.

A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché

Mais, ils sont déserts. Quoique ! En regardant rapidement, on pourrait le penser. Le poète vous les décrirait, en tuile aux couleurs changeantes, de l’ocre au rose, selon la course du soleil. Et surtout, parsemés de touches de mousse et de lichen vert ou jaune, en taches arrondies qui leur donnent vie, abritant des insectes discrets. Le jour n’est pas encore levé et l’obscurité baigne le village de sa quiétude. Il n’y a pas un chat ! Et d’ailleurs, il fait encore si noir qu’une chatte n’y retrouverait pas ses petits.
Le lutin n’a pas trouvé ce qu’il cherche.  Il sait pourtant que la nuit, tous les chats sont gris, il est bien difficile de les repérer, et il ne doit pas réveiller le matou qui dort. Attention aux griffes…

A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché

Il reprend sa course échevelée, remonte une venelle et tourne dans la cour de l’école. Là il devrait bien en rencontrer un. Et à l’aube naissante, il se trouve face à un félin qui l’observe en souriant. Et il n’est pas le seul. En levant la tête, il en voit d’autres, postés sur le clocher ou cachés derrière une cheminée.

A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché

Ses amis se réveillent enfin. Celui en terre foncée est prêt à jouer à chat perché avec lui, et il grimpe le long de la gouttière pour le rejoindre. Sur la pente opposée, une souris danse gaiement et défie le mistigri qui n’en croit pas ses yeux perçants de chat.

A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché

Sur le rebord de la fenêtre de la grange au foin, un individu est en position délicate. Va-t-il retomber sur ses pattes ? Plus loin, un autre analyse la scène tranquillement avant de faire sa toilette. Quelle vie de chat !

A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché
A la recherche du chat perché

Il est grand temps pour notre lutin de disparaitre, et il se dit que de cette histoire, il n’y a vraiment pas de quoi fouetter un chat.

Pourtant, il y a certainement au moins onze expressions à repérer avant de donner votre langue au greffier qui écrit….comme un chat !

A la recherche du chat perché

Chats en terre cuite photographiés à Saint-Montan (07) et à la Rochebaudin (26)
Pastel réalisé en stage (avec Valérie Danton-Ferrari)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Marie 03/02/2020 20:00

Quelle belle brochette de chats, j'adore... Merci merci de mettre en avant ces belles bouilles, qu'elles soient de marbre ou ronronnantes... :)

yvette 01/02/2020 16:46

"il n'y a pas de quoi fouetter un chat" ???? Quelqu'un sait-il ce que signifie cette curieuse et "dramatique" formule ? Elle est si familière, mais tout à coup elle m'interpelle ! C'est certainement à cause - ou plutôt grâce à ton joli conte , Eve ! Il m'a charmée, et réveillé la nostalgie de mon cher "Grissouri" ...... Bravo pour ce beau pastel, Eve !

Falk Christine 01/02/2020 16:18

J'aime beaucoup ton récit et les photos ???? Je regarde presque toutes les émissions sur les animaux, mon rêve serait de mettre des caméras sur mes 2 chats pour voir où ils vont se balader... ???? ????