Histoire de vie, mon grand-oncle Adolphe

Publié le par Nathalie

Histoire de vie, mon grand-oncle Adolphe

Voici, 2 petits garçons, 2 frères, qui se ressemblent tant.
Nés tous deux en Provence, ils sont pourtant originaires de la plaine du Nord...

Comment je le sais ? Et bien à la taille de leurs pieds! « ne dit-on pas grands pieds pour tenir au vent dans la plaine et petits pieds pour arpenter les chemins escarpés des montagnes...? »
Quoi, ce n'est pas ça qu'on dit sur la taille des pieds ??? Heu, alors sachez, qu'un scientifique a démontré le contraire de ce que vous avez dans la tête (ettttttt oui, je sais les résultats de cette recherche ne donnent pas la pointure de ce scientifique!!! alors, qui croire!)
Bref, assez dit d'âneries de bon matin, je vous rappelle tout de même, que nous parlons toujours de mes ancêtres...

Léon et Adolphe

Léon et Adolphe

Donc, voici 2 magnifiques enfants, âgés d'environ 11 et 6ans, ils s'appellent Léon et Adolphe (un des deux deviendra bien plus tard mon grand-père), ce sont les fils d'Auguste et Joséphine..... Joséphine, une fille du pays née à Grans en 1870 et Auguste, né à Lumbres (Pas de Calais) (la plaine) en 1862. Ils grandiront tous deux à St Chamas...
Haaaaa, Saint Chamas, « le Pont Flavien, le pont de l'Horloge, la chapelle St Léger, son Viaduc, ses cabanons dans la Garrigue, son Port, sa Poudrerie Royale Militaire... »

Histoire de vie, mon grand-oncle AdolpheHistoire de vie, mon grand-oncle Adolphe

Auguste est venu à St Chamas aux alentours de 1890....Las de travailler dans les mines du Nord (pour ne pas dire, qu'il rêvait de voir le soleil un jour, peuchère), il est descendu travailler sous le soleil du Sud, plus précisément à St Chamas et encore plus précisément à la Poudrerie Royale qui, après la guerre de 1870 ne cessant de croître, passant de 15ha en 1860, à 110ha juste avant la première guerre mondiale avait fortement besoin de mains-d’œuvre. Ses deux fils d'ailleurs, finiront par y travailler également.
Le premier est né en 1893 à St Chamas, un joli petit village de pêcheurs aux bords de l'étang de Berre.

Histoire de vie, mon grand-oncle Adolphe

Le deuxième en 1898, à Marseille, (ma fois d'une banalité sans nom...). Vous l'aurez peut-être compris, mon grand-père c’est l'ainé, mais c'est de son frère dont je vais vous parler. Et de cette fameuse Poudrerie...
Tout a commencé il y a bien longtemps, sous le règne du Roi Soleil. Depuis 1670 au moulin de l'Abba, les eaux réunies du canal de Craponne et de la Touloubre sont dérivées pour actionner sur St Chamas, les roues de divers moulins à blé. 20Ans plus tard, en 1690, par un acte daté du 20mars, la surverse des eaux de ce canal est vendue au Roi Louis XIV...Car pas d'eau, pas de poudre et les armées du roi, font une grande consommation de poudre noire. St Chamas fut choisi pour l'eau en continue, l'étang, les conditions de transports plus faciles et l'emplacement à l'écart......la poudrerie vit le jour.

Histoire de vie, mon grand-oncle Adolphe

D'année en année, d'un simple atelier des débuts, la poudrerie s'agrandit, en 1810 elle comprend 8 usines. En 1825, elle achète la totalité des moulins à blé et tous les droits sur les eaux. A l'étroit, une première digue est construire pour gagner en surface sur l'étang, passant à 15ha en 1853. Mais dès 1860, une deuxième digue est construite, à 80 mètres en avant de la première, puis une troisième en 1882 et encore une quatrième en 1886. En 1918, la superficie de cette usine explosive atteint les 110ha. Elle est reliée par voies ferrées au port de St Chamas et à la gare de Miramas.

Histoire de vie, mon grand-oncle Adolphe

Expansion constante ! La raison ? La guerre bien entendue et son appétit de poudre, conflits européens et conquêtes coloniales...
C'est son rôle et sa fonction, la Poudrerie alimente les mines, la chasse et la fureur des hommes, jusqu'au jour............

De ce lundi 16 novembre 1936...

…. Patience, la suite de l’histoire sera publiée dans quelques jours !

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 22/11/2020 14:00

Très belle histoire, jai vraiment de lire la suite, les photos sont très belle. Merci



i

Domie 22/11/2020 08:18

une belle histoire , vite la suite merci Eve

MATHEY 21/11/2020 17:54

Rahhhh ! quel suspens !!! Merci Eve ????