La coccinelle de l'été

Publié le par Eve

La coccinelle de l'été

« Coucou les amis, me revoilà !!!  Vous devez vraiment être contents de me retrouver, et je le dis en toute modestie. Je suis certaine que vous vous êtes ennuyés et vous vous demandiez si vous pourriez encore voyager avec moi cet été.
Savez-vous où j’ai passé l’hiver ? Dans un petit coin top secret, bien au chaud, avec toute ma famille et plein d’amis. Par ce que bien évidemment je suis heureuse de voler pour vous afin de vous raconter mes aventures. Mais je mérite aussi de me reposer quelques mois.

Le froid, je déteste çà. D’ailleurs, je ne comprends pas ceux qui aiment grelotter. Vous vous rendez compte, il y en a même qui se recouvrent de trucs épais pour ne pas geler sur place, et ils chaussent des bottes pour marcher dans un tapis blanc glissant et congelé. Non, franchement, c’est incroyable !
Enfin,  je discute, je m’égare, j’extrapole, je bavarde. Mais je n’ai pas changé, n’est-ce pas ! Alors tant pis pour vous, vous allez devoir me supporter au fil des articles.
Et pour ceux qui ne me connaissent pas (j’ai du mal à le croire, étant une star planétaire ou presque), je suis la petite coccinelle de PPP. A la belle saison, je profite de toutes les photos que vous nous envoyez pour visiter avec vous…

La coccinelle de l'été

L’an dernier, vous m’en avez fait faire ! Heureusement que je suis courageuse, prête à relever tous les défis. Et ils n’ont pas manqué !  Du sud au nord, de l’est à l’ouest, de la mer à la montagne, dans votre sac ou en montgolfière, en vélo et que sais-je encore ? A cause de vous j’ai atterri les pattes en l’air, je me suis scratchée dans un buisson, j’ai été emportée par une tempête…

La coccinelle de l'été

Bref, il faut que je vous aime pour reprendre du service, ou alors …. Bon, on ne va pas essayer de faire une analyse psychiatrique de mon petit cerveau… Parce qu’il y en a là-dedans, ça se bouscule …
Allez, zou, je suis parée pour vous concocter des reportages qui décoiffent (enfin surtout moi) et pour parcourir la France entière (voire le monde) grâce à vos clichés, à vos récits, à vos scoops ! J’attends donc  vos photos, et dites-moi bien où elles sont prises pour que je puisse aller vous rejoindre d’un coup d’aile.

Lorsque vous irez trop loin pour moi, je demanderai de l’aide à mon ami le pigeon voyageur, toujours à mes ordres et content de reprendre du service pour vous.

La coccinelle de l'été

Et si vous ne quittez pas votre appartement ou votre maison, je veux bien me poser sur un bouquet de fleurs, ou vous accompagner partout (sauf chez le dentiste, le son de la roulette me fait trop vibrer les ailes !)…
En fait, vous êtes des veinards pour vos vacances d’avoir des reporters  comme nous !

Bon, assez raconté ma vie, je file préparer mes bagages… A bientôt les amis ! »

La coccinelle de l'été
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie 13/07/2021 09:29

Quel bonheur que de te retrouver petite coccinnelle, tes aventures, ton humour et ta gentillesse m'avaient manquée !!! Hâte de découvrir tes premières escapades :)

Falk 12/07/2021 15:52

Très drôle et émouvant ???? Bon voyage et à bientôt ???? ????