Les cartes postales de la coccinelle (5)

Publié le par Eve

Les cartes postales de la coccinelle (5)

Mes amis, si vous saviez comme je suis contente de vous retrouver à nouveau pour vous raconter la suite de mon périple. Après mon séjour montagnard agité dans les nuages, j’avais envie de changer de paysage… Et si vous vous souvenez bien, j’avais un rendez-vous important. Mon ami le pigeon voyageur m’attendait dans la plaine.  Mais il n’avait pas trouvé mieux que de me fixer notre point de rencontre dans un pigeonnier… Comment le repérer au milieu de tous ses copains ? Quelle inquiétude, et puis quel fou rire. Pas de souci, il est inimitable !

Les cartes postales de la coccinelle (5)

Nous avons papoté un bonne partie de la soirée, nous avions tant de choses à nous dire. Les autres oiseaux nous ont écoutés évoquer nos aventures de l’été dernier, et des semaines précédentes. Un bel auditoire, attentif, comme je les aime. On est une star ou pas !
Lorsque je lui expliqué que de nombreux touristes voulaient me montrer de beaux paysages au bord de la mer, mais que mon état de fatigue ne me permettrait pas d’y aller, il a eu une idée géniale. Hop, il a aménagé son sac de voyage et m’a invitée à m’y poser. Eh oui, nous partons tous les deux et c’est lui le pilote. Il est si gentil.

Après la traversée de la France, je sors la tête pour enfin apercevoir l’objet de notre voyage. Ah, l’océan, j’en rêvais. Mais…. Où est-il ? Il a disparu !

La Flotte sur Ré

La Flotte sur Ré

Je suis tellement vexée que je retourne me coucher en boudant… Et en plus cela fait rire le pigeon. D’ailleurs lui aussi s’endort…  Et pendant notre sieste, un esprit facétieux et généreux a remis la plage en état. Allez, vole, je veux tout voir !

La Rochelle

La Rochelle

En arrivant près des grands filets de pêche, nous avons le plaisir de trouver des personnes très gentilles qui nous invitent à partager leur journée… Que vont-ils faire ? Et à quoi servent ces cabanes ?

Les cartes postales de la coccinelle (5)Les cartes postales de la coccinelle (5)Les cartes postales de la coccinelle (5)
Les cartes postales de la coccinelle (5)Les cartes postales de la coccinelle (5)
Les cartes postales de la coccinelle (5)Les cartes postales de la coccinelle (5)Les cartes postales de la coccinelle (5)

Comment çà ? Ils vont attraper des poissons, oh les pauvres ? Ouf non, ils veulent juste les observer avec un drôle d’équipement. Ah non, je n’irai pas sous l’eau, je ne suis pas insubmersible moi… Et mon ami le pigeon ne se dégonfle pas , et le voilà qui plonge et barbote comme un canard. Je les attends bien  patiemment. Si vous saviez ce qu’ils ont ramené comme photos !

Bora BoraBora BoraBora Bora

Bora Bora

Vous ne trouvez pas cela exagéré ? Où ont-ils pu trouver ces spécimens, et cette mer si bleue ? … D’ailleurs, j’ai bien vu qu’ils se retenaient et qu’ils pouffaient de rire avec cette bonne blague ! Il s’agit d’une de leurs amies qui leur a envoyé un reportage lorsqu’elle a fait de la plongée…
Nous les quittons, et reprenons les airs pour une autre destination. Un petite halte en ville pour nous ravitailler. Sur la grand place, le pigeon a trouvé des confrères qui nous ont servi  de guides.

Les cartes postales de la coccinelle (5)
Les cartes postales de la coccinelle (5)
Les cartes postales de la coccinelle (5)

Puis, à nous le surf sur les grosses vagues … Réflexion faite, je regarderai de loin les pirouettes… Non, il y a trop de vent et de nuages. Alors je vais me contenter de bronzer. Et si vous prenez le temps de chercher, devinez sur quel parasol je me suis posée.

Biarritz
Biarritz
Biarritz

Biarritz

Une touriste bien sympa nous fait visiter les rues et nous montre les maisons originales, et il y a de drôles de légumes qui sèchent dehors.  Et dans la boutique je m’amuse comme une folle au milieu des espadrilles, je marche au plafond, je me cache dans les rayures … Il faut dire qu’elle a pris du temps pour choisir une paire et je m’impatientais…

Les cartes postales de la coccinelle (5)
Les cartes postales de la coccinelle (5)

Nous avons fini la soirée chez elle, et je suis tellement fière. C’est une grande artiste, elle fait mon portrait, j’en rougis d’émotion.

Les cartes postales de la coccinelle (5)

 A bientôt les amis, j’ai encore tellement de beaux paysages à vous montrer !

Ps : avez-vous trouvé sur quel parasol je bronzais sur la plage de Biarritz ? Le rouge, évidemment, c'est pour cela que je suis invisible !!! Hihi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marie 02/09/2021 20:04

Ouhaou quel voyage encore une fois, très contente d'avoir fait la connaissance de monsieur le pigeon voyageur, j'aime beaucoup son look :) Merci pour toutes ces belles découvertes, et j'espère vite te retrouver chère petite coccinelle <3 Et bravo à l'artiste pour ce joli portrait !

Ferrari 28/08/2021 08:39

Tu as l'art et la manière de la narration Eve, c'est si peu dire pour le choix des espadrilles en effet, j'y suis restée... un certain temps.... Merci de nous faire voyager petite coccinelle, au plaisir pour de nouvelles aventures.